autres · Communication écrite

Birthday Time : Henry Tate, le sucre & la Tate Gallery

Initialement publié le 11 mars sur le blog de Culture Time

Tous les vendredis, c’est Birthday Time sur Culture Time ! Célébrons la naissance d’un personnage important dans les domaines de la philanthropie, des arts, de la culture… avec une anecdote pas piquée des hannetons.

2016.03.11 - HenryTate

 

11 mars 2016 – Joyeux anniversaire Henry Tate !

Nous fêtons en 2016 les 197 ans de la naissance d’Henry Tate : cet homme d’affaires britannique est l’un des plus grands philanthropes du monde moderne. Patron devenu millionnaire, il en a néanmoins gardé un côté très humain qui était parfois moqué dans le monde des affaires : il a construit pour le bien être de ses employés un bar et une salle de jeux dédiée à la détente aux abords de son usine sur les quais de la Tamise. Cet amour pour son prochain a perduré toute sa vie : homme plutôt discret, il a donné (souvent anonymement !) une grande partie de sa fortune à des oeuvres de charité et à ce qu’ils considérait être des causes alternatives : à la Dissenting Academy, un établissement pour les “religieux anticonformistes”, au développement de l’homéopathie, à des écoles alternatives, des universités pour femmes et surtout… à l’art !

Tate était un mécène généreux et connaisseur, amateur de peinture de toutes origines. Il n’hésitait pas à acquérir des oeuvres par centaines. En 1889, il fit don de sa collection au gouvernement britannique à une seule condition : qu’elle soit exposée dans une galerie décente. Cette condition lui tenait assez à coeur pour que, devant les hésitations architecturales, il fit encore don de 80 000£ pour aider à la mise en place du chantier. LaTate Britain a ouvert 2 ans avant la mort d’Henry Tate. Il est l’un des musées les plus visités de Grande-Bretagne : il abrite plus de 70 000 oeuvres, de 1500 à nos jours.

 

Le saviez-vous ?

Si l’on imagine bien la fortune conséquente de Tate, il est amusant d’apprendre qu’elle s’est construite sur d’insignifiants et pourtant plaisants petits granulés : sa compagnie Tate & Sons était l’un des plus grands producteurs de… sucre ! Tate & Sons est devenu Tate & Lyle après la mort de son fondateur et est restée tout aussi décalée : en 2013, la compagnie a construit un hôtel de trois étages composé de  1 081 meringues, aux murs composés de 2 000 macarons et de 20 kg de guirlandes mauves. Les cadres des fenêtres étaient en caramel fudge , les baignoires remplies de pop-corn et même les bibliothèques étaient pleines de livres comestibles !

 

Tate-Lyle-Tasting-House

Voilà une drôle d’exposition associée au nom Tate !

 

Rendez-vous vendredi prochain pour un nouvel anniversaire et une anecdote à partager !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s